Les 3 dangers majeurs pour vos animaux à Noël

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas. C’est un moment festif pour toute la famille (humaine et animale). Mais attention à nos amis à 4 pattes car certains dangers les guettent !!

A quoi peut bien penser ce chat….?

Voici les 3 dangers majeurs qu’ils peuvent rencontrer :

Les aliments toxiques

Le chocolat à cause de sa teneur en théobromine qui est une molécule toxique pour les chats et les chiens. Le chocolat à haute dose peut provoquer des vomissements, de la tachycardie et même la mort de l’animal (en fonction de la dose ingérée et de son poids). Donc on garde les chocolats en lieu sûr.

La Noix de macadamia entraîne également des intoxications. Elle est souvent présente dans les desserts.

Les sauces des plats à base d’ail, d’oignon ou d’échalottes. Ils contiennent un composé organo-sulfuré, l’allicine, qui peut causer une anémie à votre animal.

En cas de doute ou d’ingestion avérée, allez consulter votre vétérinaire !

En contrepartie, vous pouvez donner un morceau de viande sans la sauce ou un morceau de saumon dans une quantité raisonnable car c’est très salé.

Les plantes toxiques

Nous aimons bien décorer notre maison aux couleurs de Noël. Un peu de gaité pendant ces mois d’automne et d’hiver. Mais attention certaines plantes sont toxiques.

Le gui, le houx, l’Hellébore (ou rose de Noël), le Poinsettia (ou étoile de Noël), les bruyères ou encore l’Amaryllis peuvent êtres toxiques pour nos amis à 4 pattes. Et en plus, toutes les parties de la plante sont toxiques : feuilles, tiges, baies, sève ou bulbe.

En cas d’ingestion ou juste un peu mâchée, les principaux symptômes observés sont : salivation, troubles digestifs (vomissements, régurgitations ou diarrhées), troubles nerveux (dilatation des pupilles, paralysie, excitation ou convulsions) ou des troubles cardiaques potentiellement.

En cas de doute ou d’ingestion avérée, allez consulter votre vétérinaire !

Houx

Les décorations

Quel chat n’a jamais joué avec les boules du sapin de Noel ou ses guirlandes.

Afin d’éviter tout accident, on met plus en hauteur les boules qui se cassent afin d’éviter que le chat ne se coupent s’il la faisait tomber et qu’elle se cassait. Attention aux guirlandes avec lesquelles il pourrait s’étouffer s’il y joue sans surveillance.

J’ai trouvé cette photo vraiment sympa pour éviter que le chat ne joue avec les boules 😊

Source CatLovers : il y a d’autres photos de sapin vraiment rigolotes

Sapin anti-chat

Si mon approche vous parle, je vous invite à me contacter pour échanger sur la naturopathie animale ou vous inscrire à ma newsletter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *